Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 22:44

Les Mediomatrici ont profité de cette longue phase hivernale, le soir autour de l'âtre central, pour réparer, fabriquer, imaginer et acquérir de nouveaux équipements. Cet hiver, la troupe s'est ainsi enrichie d'un soufflet de forge, de nouveaux boucliers, lances, épées, casques et cottes de mailles sans compter les diverses pièces d'outillage et d'équipement vestimentaire.

Désormais oubliée la trêve hivernale, le retour aux activités pastorales et guerrières est de rigueur.

Les cingetos Medio ont repris le chemin de l'entraînement mais cette fois-ci, c'est une affaire urgente qui a amené le grand commandement Mediomatrici à se rendre aux confins du territoire, à la frontière commune avec le noble peuple des  Treviri. Après une longue marche, les guerriers se sont accordés quelques instants de répit. Allons maintenant leur rendre visite : 

 

Bello.JPGBellorix ("le roi puissant")

 

Crixsos.JPGCrixsos ("le frisé")

 

Durnacos.JPGDurnacos ("celui qui a des poings")

 

Eburo.JPGEburocircios ("le sanglier impétueux")



Exobnos.JPGExobnos ("celui qui est sans peur")

 

Londo.JPGLondolucos ("le loup sauvage")


MEDIO.JPG

   

Pendant l'absence du commandement principal, Lucterios ("le lutteur") a, quant à lui, organisé la garde de l'oppidum principal des Mediomatrici.
Lucterios.jpg


A très bientôt pour de nouvelles aventures.

 

 

Merci à Hervé et Jean-Marc, respectivement journaliste et photographe du journal L'ALSACE et au journal L'ALSACE !!! Venez découvrir, bientôt sur ce site, de très nombreuses autres photos ! 

Repost 0
Published by Durnacos
commenter cet article
22 mai 2010 6 22 /05 /mai /2010 00:52

Comme nous avons déjà pu le préciser, les dessins réalisés sur nos boucliers sont tous inspirés de l'iconogrphie celtique antique.

 

Ainsi, nous avons pris pour modèle cette monnaie attribuée au peuple des Sotiates (région de Sos, Lot-et-Garonne), dont le dessin pourrrait évoquer une fleur.

BouclierFleurSotiates 

Source : http://www.cgb.fr/indexf.html

 

En voici l'adaptation sur notre bouclier :

SDC12633.JPGToutefois, en dépassant un peu cette première impression, on peut y voir aussi la représentation d'une lune ou plutôt d'une lunule accostée de 2 sphères.

 

C'est par le plus grand des hasards, au détour d'une promenade dans les Vosges que nous sommes tombés (c'est le mot) nez à nez avec cette armoirie de Lutzelhouse, charmant petit village de la vallée de la Bruche.

 Lutzelhouse.jpgSDC12597.JPG

Ce blason s'analyse de la manière suivante :  

"D'azur à deux soleils d'or rangés en chef accompagnés en pointe d'un croissant d'argent"
(Source : les armoiries des communes du Bas-Rhin, aperçu d'héraldique par P. Martin).

 

Ainsi, on peut être amenés à se demander si cette représentation, plus tardive et très distante, géographiquement parlant, mais montrant une étrange similitude avec notre monnaie sotiate, ne permet pas d'avoir une interprétation (possible) de ce dessin gaulois...Affaire à suivre.  

Repost 0
Published by Durnacos
commenter cet article
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 23:49

Tout Gaulois, qui se respecte, est amené, un jour ou l'autre à porter un objet en bronze au cours de son existence. Qu'il s'agisse de boucles de ceinture, d'un torque, de fibules ou de tout autre objet de parure ou, encore, d'un objet utilitaire, le bronze finit toujours par se ternir et perdre son éclat des premiers jours. 

DSC03478.JPG

boucle de ceinture réalisée par Deruos

 

Voici, ci-dessous, une technique (qui en vaut d'autres) pour redonner éclat et brillance à tous vos objets en bronze (et cuivre, par la même occasion) :

- faites un mélange, en volumes égaux, de sel (fin ou gros sel), vinaigre d'alcool blanc et farine de façon à obtenir une pâte (si celle-ci est trop sèche, ne pas hésiter à rajouter un peu de vinaigre d'alcool) ;

- appliquez ensuite la pâte sur l'objet à nettoyer à l'aide d'un chiffon ; pour les détails et aspérités, vous pourrez utiliser une brosse à dents pour frotter ;

- vous rincerez ensuite abondamment à l'eau courante et sécherez bien votre objet ; après cette opération, il devrait avoir retrouvé toute sa fraîcheur.

Bon nettoyage,

Durnacos

TorqueDurnacos.jpg 

Repost 0
Published by Durnacos
commenter cet article
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 23:42

Le bouclier constitue une des pièces majeures de l'armement défensif gaulois. Afin de pouvoir équiper tous les guerriers MEDIO, nous avons organisé un atelier boucliers.

 

C'est Bellorix qui, une fois de plus, a joué l'hôte (de charme) en organisant pour nous tous ce magniqifique atelier champêtre

SDC12569.JPG

Bello, my name is Bello

 

Les tréteaux ont été dressés au bord de l'eau et nous nous sommes organisés en plusieurs unités :  

SDC12566

Eburocircios, Londolucos et Lucterios accompagnés d'Amandine   

SDC12582.JPG

Lucterios et Londolucos

- dessin des boucliers et découpe

SDC12573.JPG

Bellorix et Eburocircios à la découpe

 

- ponçage

SDC12581.JPG

Eburocircios au ponçage

 

- pose des umbos et pose des orles 

 

- finitions et décor des boucliers avec la peinture de lait à base de pigments naturels

 

DuduCouleurs.jpg

Durnacos et les couleurs nateurelles : 2 litres de peinture de lait colorées avec des pigments naturels (oxyde de fer rouge, vert véronèse et ocre jaune) 

 

SDC12580.JPG

Crixsos peint une triskèle au vert véronèse

 

BouclierLondo.jpg

Détail du boucler de Londolucos

 

SDC12576.JPG

Durnacos et Lucterios efficacemment secondés par Corentin et Amandine 

 

SDC12572.JPG

Détail du bouclier de Bellorix

 

Et voilà le résultat d'un après-midi de travail sous le chaud soleil d'avril : des boucliers gaulois aux motifs attestés mis en peintures archéo-compatibles !

 

SDC12586.JPGFiers MEDIO derrière leurs beaux boucliers !!! 

SDC12589.JPG

     

Repost 0
Published by Durnacos
commenter cet article
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 00:40

Les beaux jours arrivent, ils sont déjà là ! Ne reste plus qu'à peaufiner notre équipement avant d'aller se ruer sur les catumagos* toujours plus grands, toujours plus loin.

 

Mais pour bien courir, voilà, il faut être bien chaussé. Nous vous proposons donc aujourd'hui de découvrir les quelques étapes qui vous permettront de réaliser vos beaux souliers gaulois : les carbatinae.

 

Les carbatinae ont cette particularité d'être réalisées en une seule pièce de cuir. Leur fabrication reste relativement simple. Pour un coup d'essai, il peut être envisagé de s'entraîner sur un vieux cuir.

 

La première étape : l'ajustement du patron

 Carbatinae.jpg

Il faudra, à partir de ce type de patron, réaliser un agrandissement (la photocopieuse est un très bon outil pour ça) de façon à ajuster le patron à votre taille de pied (en cm). Explications : votre patron fait 19 cm (dans la partie centrale assimilable à une semelle sur le schémà ci-dessus) et votre pied fait 23,5 cm (du gros orteil au talon ; ce qui correspond à peu près à une pointure 40) ; dans ce cas, vous devrez faire un agrandissement de 23,5:19=1,237 soit à 124 %, environ.

 

La seconde étape : la découpe du patron

Une fois que vous aurez obtenu un patron correspondant exactement à votre taille de pied, il vous suffira de le coller sur un carton rigide et de délicatement découper les contours.

  

La troisième étape : la découpe de votre pièce de cuir

Il vous faudra ensuite reporter le dessin complet de votre patron sur votre pièce de cuir (en prenant soin de retourner ce patron pour le second pied !). Vous pouvez alors découper minutieusement votre cuir (cutter ou ciseaux feront l'affaire).

 

La dernière étape : l'assemblage

Après avoir découpé votre cuir et percé les trous qui serviront de passage au lacet, vous obtiendrez, en tirant sur les 2 extrémités du lacet, votre chaussure dans sa configuration quasi-définitive. Il ne vous restera plus, ensuite qu'à assembler le talon (voir photo ci-dessous).

Pour ajouter un peu de confort, vous pourrez découper un morceau de cuir en forme de semelle (voir le schéma du patron) et l'insérer dans votre chaussure. 

CarbatinaeDurnacos.JPG

 

Et si le coeur vous en dit, n'hésitez pas à faire des carbatinae pour toute la famille ; elles peuvent constituer, en effet, un cadeau très original.   

 

Illustration de carbatinae réalisées pour Lauenos, 5 ans (et toute la famille).

CarbatinaeLauenos.jpg

 

Dans notre troupe, c'est Crixsos qui est passé maître dans l'art de travailler le cuir et fabriquer les carbatinae.

 

SDC11611.JPG 

Catumagos : champ de bataille, en langue gauloise

  

Repost 0
Published by Durnacos
commenter cet article
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 00:12

La peinture à base de pigments naturels a été utilisée dès l'antiquité ; fidèles à notre démarche d'archéo-compatibilité, nous avons opté pour la peinture dite de lait, (préparée, comme son nom l'indique, à partir de lait) dont on sait que le constituant actif, la caséine entrait dans la composition des enduits pour fresque murales, notamment en Gaule romaine

http://www.culture.gouv.fr/culture/conservation/fr/stefanaggi/pdf/techpeinture.pdf  


La recette présentée ci-dessous est une adaptation de :
http://www.bab-la-bricoleuse.net/tutos-brico/la-peinture-de-lait/

a) Le liant : pour initier le processus de fabrication de notre peinture de lait, la caséine
est extraite en réchauffant le lait à 40° C puis en faisant précipiter les protéines du lait par ajout de vinaigre blanc d'alcool (qui contient de l'acide acétique). En fait, dans notre expérience, nous avons extrait 170 g de caillé (protéines du lait dont la caséine + matières grasses) à partir d'un litre de lait, en le filtrant pour le séparer du petit lait. C'est ce caillé qui est utilisé par la suite et qui est additionné de produit alcalin (ammoniaque alcali*) permettant sa stabilisation et jouant aussi le rôle de solvant.

http://www.cstfelicien.qc.ca/Scinat/cyberexpojournal2005/w05c07.pdf
La caséine (du caillé) constitue le liant dans la peinture de lait ; elle possède un fort pouvoir adhésif.

SDC12459.JPG

les 170 g de caillé extrait d'un litre de lait  (céramique réalisée par Bellorix)

 

b) La charge : la craie (broyée en poudre très fine équivalente au blanc de Meudon) joue le rôle de charge opacifiante dans la peinture de lait que nous avons testée. Il faut mélanger en proportions égales (déterminées par pesées) le caillé, la craie broyée et l'eau. L'idéal est d'obtenir un mélange ayant la consistance d'un yaourt crémeux (sans grumeaux). A ce mélange blanc et mate, peut être rajouté un pigment.

SDC12461.JPG

la craie broyée

 

c) Le pigment naturel : oxyde de fer rouge

Nous avons choisi d'utiliser un pigment 100% naturel, l'oxyde de fer rouge. Appliquée sur le bouclier, notre peinture donne une teinte rouille. Le rouge était une couleur prisée des guerriers celtes de l'antiquité.

SDC12464.JPG

le pigment naturel

 

d) Le mélange des ingrédients

SDC12465.JPGLa peinture est prête
SDC12467.JPG

e) La peinture du bouclier
L'application de la peinture de lait sur un support en bois est très agréable. La peinture a un très bon pouvoir couvrant et sèche très vite (sur les photos, ci-dessous, les zones sombres correspondent à la peinture qui vient tout juste d'être appliquée). En séchant, la peinture s'éclaircit un peu et son aspect est mat avec un léger grain. Après un certain temps, la peinture devient complètement imperméable.

SDC12469.JPG SDC12471.JPG


Précisons que 50 g de caillé (+ 50 g de craie broyée + 50 g d'eau + 3 petites cuillères de pigment) ont suffi pour peindre le bouclier, recto-verso. En conséquence, à partir d'un litre de lait, il est possible de préparer suffisamment de caillé pour 3 boucliers.

 

f) Le résultat

Voilà donc le type de peinture qui a pu être utilisé par les Gaulois. Dans cet exemple, la figure du cheval (inspirée d'une monnaie celtique insulaire, Grande-Bretagne), peint en blanc, sur fond oxyde de fer rouge évoque les vases gaulois arvernes et champenois réalisés selon la technique de peinture dite de la réserve.

VaseArverneVase arverne
Sources :
http://www.yakinfo.com/article/sujet-4861,au-musee-bargoin-treize-vases-peints-gaulois.html
http://www.arafa.fr/SPIP/spip.php?article40

Et voilà le travail :
 SDC12472.JPG
Le résultat est au-delà de nos espérances. Cette peinture est d'un très faible coût ; de plus, elle semble plutôt bien se conserver au frigo. Si vous souhaitez de plus amples informations sur le mode préparatoire, n'hésitez pas à nous contacter.

ammoniaque alcali* : dans cette solution, l'ammoniaque est concentrée à 13% soit à peine plus que la concentration d'ammoniaque dans l'urine (5 %) qui a pu être utilisée dans le passé.




Repost 0
Published by Durnacos
commenter cet article
13 mars 2010 6 13 /03 /mars /2010 19:28
Extrait (1) de "Pendant que les champs brûlent" de Durnacos

- Viens t'asseoir près de moi, autour du feu, dit tendrement Nertomaros à son jeune fils, Durnacos. Durnacos s'éxecuta sans se faire prier tant il adorait les histoires que lui contait son père, le soir à la nuit tombée. La lueur des flammes projetait des ombres dansantes sur les murs blanchis de la maison de torchis.
- Ce soir j'ai décidé de te raconter comment j'ai gagné ce bracelet de bronze, mon bouclier et ma valeureuse épée. Nertomaros  leva le bras droit, dont le poignet était orné d'un bracelet à tampons décorés de triscèles, et désigna le bouclier suspendu au mur et auquel était accrochée l'épée de fer.
Il commença aussitôt son récit.
- Lorsque j'étais enfant, tout comme toi, j'aimais à parcourir et explorer les berges de notre grand fleuve, Renos ; j'avais pris l'habitude d'y pêcher en compagnie d'un vieil homme qui habitait dans une vieille cabane de branchages. Il vivait assez loin de notre village et personne ici ne le connaissait. Cet homme était, je l'ai compris depuis, un solitaire, une sorte d'ermite. Il se nourrissait de sa pêche qu'il pratiquait avec de grands filets qu'il jetait à partir d'une barque. J'avais pris l'habitude d'aller le voir dès que les travaux de la ferme étaient terminés. J'aimais l'accompagner sur le fleuve pour l'aider à remonter son filet quand il était trop lourd. En récompense, il m'invitait à partager son repas avec lui et, tandis qu'il cuisait délicatement ses poissons, il me parlait du passé et des choses de la vie, petites et grandes, tout simplement. Il aimait à évoquer les grands combats qui avaient opposé notre peuple aux Sequani voisins ; il préssentait un danger beaucoup plus grand venu de plus loin, d'au delà des hautes montagnes blanches du Sud. Tu m'écoutes, Durnacos ?
- Oui, répondit tout bas l'enfant qui dormait déjà à moitié.   
Le père reprit le cours de son histoire.
- J'aimais passer du temps avec ce vieil homme et je crois bien qu'il aimait aussi ma compagnie ; il s'appelait Catuboduos. Un jour, il a disparu et sa cabane aussi. Par un belle matinée d'automne, j'ai trouvé là-bas, à l'emplacement exact de la cabane du vieil homme, cette épée et le bouclier. Mais le plus étrange était cette corneille qui, à proximité, tenait le bracelet de bronze dans son bec ouvert et qui m'a laissé m'en saisir sans s'y opposer, comme s'il s'agissait d'une offrande. Je n'ai jamais plus revu le vieil homme. J'ai bien sûr parlé de toute cette histoire avec notre druide et tu sais ce qu'il m'a dit ?
Le père s'interrompit, l'enfant s'atait endormi.  
SDC11751.JPG
Repost 0
Published by Durnacos
commenter cet article
6 mars 2010 6 06 /03 /mars /2010 00:17

Nous avons eu le très grand plaisir de participer à l'action menée en faveur du Téléthon, à Gerstheim, le 5 décembre 2009.
SDC11828.JPG
Dans ce cadre, nous avons présenté, au public, notre atelier monétaire.
SDC11833.JPG

  Durnacos (à gauche) en compagnie de Lucterios

 

Les fonds récoltés ont été entièrement versés au profit du Téléthon.

Nous espérons, nous aussi bien sûr, que la recherche pourra avancer suffisament dans le domaine pour permettre de dégager de nouvelles voies thérapeutiques.


C'est avec un grand plaisir que nous avons reçu ce document de l'AFM, témoignage de notre engagement.

SDC12413.JPG  

 

Repost 0
Published by Durnacos
commenter cet article
22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 00:08

La figurine historique, ci-dessous, est produite en série et malgré son bas prix, le matériau est de qualité, les couleurs assez réalistes, les proportions bien respectées, la dynamique est bonne et l'ensemble donne une impression équilibrée, agréable à l'oeil.
SDC12328Mais, en y regardant d'un peu plus près, on est pris d'emblée d'un petit malaise : le hic, c'est l'ananchronisme exagéré. On est en effet en présence d'une panoplie de guerrier qui s'étend sur pas moins de 6 siècles...Pour comparaison, imaginez un poilu de 14-18 équipé des armes de la guerre de Cent ans...

Illustration :

1) le poignard : porté à la ceinture, du côté gauche, il est très exactement datable de la période de Hallstatt (750-450 avant J.C.)
SDC12330.JPG
2) le casque : inspiré fortement du casque de Ciumesti (Roumanie), daté des IVème-IIIème siècles avant J.C. (la Tène moyenne)
SDC12300.JPGSDC12301.JPG
3) la cotte de mailles : son utilisation est attestée du IIIème au Ier siècle avant J.C.

4) le bouclier et le fourreau d'épée : tous deux sont typiques du Ier siècle avant J.C., notamment le bouclier avec son umbo metallique circulaire sans spina.
SDC12316.JPG
Alors, pour terminer, si l'on devait noter cette figurine, ce serait du 16/20 pour l'aspect général et du 3/20 pour le respect de la chronologie.

Sévère mais juste !!!   

Repost 0
Published by Durnacos
commenter cet article
11 février 2010 4 11 /02 /février /2010 22:25
La galerie officielle des portraits Mediomatrici !
 

BellorixMedioBellorix

CrixsosMedio.jpg

Crixsos

SDC12353  Durnacos Nertomari

Eburocircios.jpgEburocircios

ExobnosMedio.jpgExobnos

LondolucosMedio.jpgLondolucos

LucteriosMedio.jpgLucterios

LauenosMedio.jpget Lauenos Durnaci

Repost 0
Published by Durnacos
commenter cet article

Présentation

  • : Les Mediomatrici
  • Les Mediomatrici
  • : Troupe de reconstitution historique d'époque gauloise (fin de l'indépendance celtique continentale, la Tène finale), artisanat, armement et démonstration de combats.
  • Contact

Comment nous contacter

par e-mail : durnacos.nertomari67@orange.fr

au téléphone : 06 34 71 10 39

Recherche

Les Mediomatrici

  MEDIO006

photo Journal l'Alsace


Nos prestations & publications

Nos prestations, lors de manifestations historiques, fêtes, expositions :

- Artisanats gaulois

- Techniques de combat à la gauloise

- Présentation de l'armement de la Tène finale

- Expérimentation archéologique

 

Nos publications:

- les casques celtiques de type Novo mesto :

http://www.histoire-antique.fr/numero-56/puissante-cite-sparte/reconstitution-historique.29577.php#article_29577


- la moissonneuse gauloise :

http://www.histoire-antique.fr/numero-61/reims-capitale-merovingienne/moissonneuse-gauloise.31479.php#article_31479

 

Logo Medio

Sileas