Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 23:18

Il est grand temps que nous vous contions nos dernières aventures : il s'agit d'un voyage dans le temps assez spectaculaire, même pour nous qui d'habitude sommes habitués à  cet exercice...

 

Nous avons eu, en effet, la joie de partager des moments privilégiés avec les archéologues de l'Inrap Bas-Rhin qui nous ont fait l'honneur de nous demander de les accompagner lors de ces journées nationales d'archéologie (voir article précédent), sur le chantier de fouilles d'Obernai.
Mediomatriici-Inrap-Obernai-2013d.JPG

La délégation Mediomatrici (de gauche à droite, Durnacos et Glasina, accompagnés de Lauenos et Luernos) en compagnie du chef d'opération Inrap, Clément Féliu

Mediomatriici-Inrap-Obernai-2013e La même délégation en compagnie de Stéphanie Hollocou, Inrap Grand Est

 

Le site: il est exceptionnel par sa taille ; ce ne sont pas moins de 7,5 hectares qui ont, en effet, été dégagés lors de ces fouilles monumentales. La couche de terre végétale dégagée laisse apparaître le loess et ses marques d'occupation humaine.

Ferme-Gauloise-Inrap-Obernai-2013a.JPGVue sur le site archéologique avec, au premier plan, le fossé de la ferme gauloise

(photo Durnacos)


Une occupation dont les plus anciennes traces remontent au paléolithique (100000 - 60000 avant notre ère) avec ces quelques outils en pierre taillée laissés sur place par des chasseurs. Après un grand bond dans le temps, nous sommes littéralement plongés au néolithique (4900 - 4600 avant notre ère). Puis nous arrivons à la période gauloise avec des occupations du début de la Tène (vers 450 avant notre ère) mais surtout de la Tène finale. A cela font suite des vestiges gallo-romains puis pour terminer, des sépultures du haut moyen-âge (début Vième siècle de notre ère) et enfin des bornes du XIXème siècle.    

Le néolithique: à Obernai, c'est une occupation du néolithique moyen (4900 - 4600 avant notre ère) qui a été mise en évidence avec la découverte d'une nécropole constituée d'environ 25 tombes. Ces tombes sont celles d'hommes, de femmes et d'enfants et témoignent de l'existence d'une communauté villageoise, même si aucune trace d'habitat n'a encore été révélée pour cette période. Dans ces tombes, les défunts étaient placés sur le dos, tête au nord ouest ; les tombes comportaient du mobilier (parures, vases et outils en silex).

Sepultures-Neolithique-Inrap-Obernai-2013.JPG

Vue sur la nécropole néolithique (photo Durnacos)


L'âge du fer. Deux périodes d'occupation se distinguent pour l'âge du fer sur le site d'Obernai :

- tout d'abord, la présence de silos associés à des cabanes (de nos jours ne sont visibles que les fonds de cabane qui auraient pu être des ateliers de tisserands) datés de Halstatt au début de la Tène (environ 750 à 400 avant notre ère). Les silos avaient pour vocation de permettre un stockage de longue durée des récoltes destinées aux semences ou à éponger des manques en période de soudure (avant la nouvelle récolte). Au moins deux associations cabane + silo sont retrouvés sur le site.

Silo-Gaulois-Cabane-Inrap-Obernai-2013a.JPGLe silo à grains vu en coupe ; la terre de couleur brune correspond au remblai du silo (photo Durnacos)

Silo-Gaulois-Cabane-Inrap-Obernai-2013b.JPG

Le silo à grains, à droite, et le fond de cabane, à gauche


- La deuxième période d'occupation gauloise est contemporaine de la Tène finale (ici, 150 à 30 avant notre ère), ce qui, autrement dit, correspond exactement à la période que nous reconstituons. En effet, c'est une ferme gauloise de très grande dimension qui a pu être mise à jour. La ferme occupe une surface de 8000 m2 et est entourée d'un très imposant fossé. L'enclos délimité par le fossé est de forme trapézoïdale et les fossés ont une profondeur de 2 m pour une largeur de 3 m.

Ferme-Gauloise-Inrap-Obernai-2013b-copie-1.JPGVue en coupe des fossés de la ferme gauloise (photo Durnacos)

Les fouilles permettent de suggérer l'existence d'un talus qui aurait été obtenu avec la terre dégagée des fossés. Plusieurs hypothèses de restitution du talus sont envisagées.

Ferme-Gauloise-Inrap-Obernai-2013c-copie-1.JPG

Illustration des restitutions possibles du talus à l'arrière du fossé : à gauche, un simple talus correpondant à la terre déblayée du fossé (qui aurait pu être engazonné) et, à droite, une barricade surplombant le talus (photo Durnacos)

Le mobilier retrouvé, pour l'instant, dans cette ferme correspond principalement à de la céramique, des amphores et une pointe de lance. Affaire à suivre ! Il est important de signaler que cette ferme gauloise se situe exactement à la frontière entre Mediomatrici et Rauraci et le mobilier retrouvé semble provenir de ces 2 peuples.

La période gallo-romaine se caractérise par la présence d'une habitation ou zone d'habitations datées des Ier au IIIème siècles de notre ère. Une section de voie romaine a également été retrouvée dans ce secteur.

 

Le haut moyen-âge : C'est une nécropole d'une vingtaine de tombes qui a été identifiée et qui est datée de 500 après J.-C. Les défunts étaient disposés sur le dos, tête à l'ouest.
 Sepulture-Burgonde-Inrap-Obernai-2013a.JPG

Dégagement en direct, devant le public, d'un des squelettes de la nécropole par un archéologue de l'Inrap (photo Durnacos)

La présence, dans une de ces tombes, d'un squelette au crâne déformé (cra^ne allongé obtenu par bandage du crâne du nouveau-né) laisse suggérer, grâce aussi au mobilier retrouvé, qu'il s'agit là d'une population de Burgondes.

Sépulture-Burgonde-Inrap-Obernai-2013cLe squelette d'un défunt ayant appertenu, vraisemblablement, à la communauté Burgonde (photo Durnacos)

 

C'est un public ravi par toutes ces découvertes et démonstrations qui s'est adressé à la délégation Mediomatrici présente sur place.

  Inrap-Obernai-2013b.JPG

Vue du stand d'accueil sur le site avec, à droite, l'Inrap, et à gauche, les Mediomatrici


Dans ce contexte, c'est principalement l'agriculture gauloise et le mode de vie gaulois que nous avons pu évoquer avec les visiteurs.

Mediomatrici-Inrap-Obernai-2013a.JPGRestitution (Mediomatrici) d'objets et d'outils de la Tène finale

  Luernos-Inrap-Obernai-2013.JPG

Luernos

Lauenos-Inrap-Obernai-2013.JPG

Lauenos

 

Ce fût une journée merveilleuse.   

Un grand merci à toute l'équipe de l'Inrap Bas-Rhin pour son très chaleureux accueil et pour tous les moments partagés, du barbecue au chantier de fouilles !!!

Inrap-Obernai-2013a.JPG

Repost 0
Published by Durnacos
commenter cet article
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 20:30

Nous avons la joie et l'honneur de vous annoncer que les Mediomatrici seront à Obernai, le samedi 8 juin, en compagnie des archéologues de l'INRAP qui feront visiter un chantier de fouilles, celui d'une ferme gauloise de la Tène finale.

 

Les visites, commentées par l'archéologue responsable du site, seront possibles entre 13h à 18h. Vous aurez ainsi le privilège d'avoir en direct, le son et l'image (les Mediomatrici en tenue gauloise de la Tène finale) !!!

 

Cette animation exceptionnelle prendra place dans le cadre des journées nationales de l'Archéologie.

 

image.jpeg

Vous pourrez trouver le programme national sur cette page :

link

   

En ce qui nous concerne :

link

Obernai - Parc d'activité économiques intercommunal

Portes ouvertes du chantier de fouilles archéologiques.
Les archéologues de l'Inrap proposeront une visite guidée du chantier archéologique qui a lieu depuis avril 2013 à Obernai.
Le public pourra découvrir les vestiges d'une nécropole du néolithique et d'une ferme gauloise.

Portes ouvertes (chantiers de fouille)

Période(s) archéologique(s) : Préhistoire, Protohistoire

Visite guidée du chantier de fouilles, par les archéologues de l'Inrap.
Avec la participation de la troupe de reconstitution gauloise des Mediomatrici.

  • Opérateur : Inrap
  • Aménageur : Communauté de communes du Pays de Sainte Odile
  • Samedi 8 juin : de 13h à 18h
  • Tous publics - Accès pour les handicapés : oui
  • Gratuit

 

A très bientôt, donc, pour parler d'agriculture et d'élevage gaulois, en langue gauloise !

 

 

La quatrième édition des Journées nationales de l’Archéologie met à l’honneur, le temps d’un week-end, la diversité du patrimoine archéologique à travers des initiatives exceptionnelles 

Portes ouvertes sur les chantiers de fouille, expositions, conférences, animations, ateliers, archéobalades, rencontres avec des archéologues… 

Les Journées nationales de l’Archéologie sont organisées par le ministère de la Culture et de la Communication et coordonnées par l’Inrap. Elles ont pour ambition de sensibiliser les publics les plus divers à l’archéologie, à ses enjeux, à ses métiers, à ses méthodes et à ses lieux.
Repost 0
Published by Durnacos
commenter cet article
31 mai 2013 5 31 /05 /mai /2013 10:45

C'est le titre du documentaire (production Cargo Films en partenariat avec l'INRAP, CNRS Images et Arte France ; réalisation : Jean-Jacques Beineix) qui sera diffusé sur Arte, le samedi 8 juin à 20h45.

 

En voici le synopsis et un extrait :

Ce documentaire inédit de Jean-Jacques Beineix et Jonas Rosales, co-produit par CNRS Images, tente de faire la part des choses entre le mythe et l’histoire, de faire le point sur vingt ans de découvertes et sur les énigmes qui demeurent.

 

 

D'autres dates de diffusion sur Arte :

Rediffusion le 9 juin à 14 h 35, le 12 juin à 9 h 15 et le 16 juin 2013 à 10 h 10.

 

Si vous souhaitez rafraîchir votre vision du Gaulois, voilà un documentaire à ne rater sous aucun prétexte !!!

Repost 0
Published by Durnacos
commenter cet article
25 mai 2013 6 25 /05 /mai /2013 22:44

C'était il y a peu, c'était le 20 mai. Et, comme pourrait le dire l'ami Bardosenos, ce n'était pas un temps à mettre une cotte de mailles dehors.

 

D'ailleurs, les cottes de mailles n'ont même pas été sorties des coffres...c'est à peine si les casques ont vu le jour. Bref, de mémoire de Gaulois, on avait pas vu ça depuis des lunes et lunes !

 

Mais revenons maintenant sur cette journée pas comme les autres.

ADOT-Gerstheim.JPG

Avant tout, le campement. Ce sont plus de 500 personnes qui se sont lancées sur les routes de Gerstheim pour contribuer à cette journée de soutien à l'ADOT. Notre campement étant installé le long du circuit, nous avons eu l'honneur de recevoir bon nombre de visiteurs intéressés comme en témoignent ces images.

Campement-Mediomatrici-Gerstheim3.JPG

Ce fût l'occasion, aussi, pour Lucogena, Artolabaros, Liscos et Tauenolucos de participer, pour la première fois à une manifestation au sein des Mediomatrici. Tous quatre se sont montrés tout de suite très impliqués et c'est avec joie que nous les accueillons dans nos rangs.

ArtolabarosLiscosTauenolucos.JPG

Artolabaros (à gauche), Tauenolucos et Liscos, en compagnie de Bellorix

 

Bien entendu, Artolabaros, Liscos et Tauenolucos n'ont pas pu résister à l'appel du combat gaulois.

Combats-Mediomatrici-8.JPG

Premiers combats mais déjà une bonne maîtrise des techniques d'affrontement gaulois et de maniement des armes

 

Bellorix et Durnacos ne se sont pas faits prier longtemps pour aller combattre, eux aussi.

Combats-Mediomatrici-2.JPG

Combats-Mediomatrici-4.JPG

 

Glasina a également profité de l'occasion pour monter son atelier de teinture végétale.

Glasina-Laine-Mediomatrici1.JPG

Car il faut dire que lorsque Glasina commence à jongler avec ses marmites pleines de couleurs, le spectacle est assuré et les teintes, toutes plus belles les unes que les autres, sont au rendez-vous.

Glasina-Laine-Mediomatrici2.JPG

 

Entre les combats, Bellorix a animé son désormais réputé atelier d'étain. Là encore, le public a pu apprécié la dextérité de notre grand guerrier.

Campement-Mediomatrici-Gerstheim4.JPG

Lauena et Lauenos étaient aussi de la partie.

Lauena-Durnaci.JPG

Lauena Durnaci Immi (je suis Lauena, fille de Durnacos)

Lauenos-Durnaci-3.JPG

Lauenos Durnaci Immi (je suis Lauenos, fils de Durnacos)

 

Lauenos en a même profité pour croiser le fer avec Bellorix !

Combats-Mediomatrici-5.JPG

Puis, c'est avec joie que tous nos amis se sont réunis autour du Vergobretos des Mediomatrici, Durnacos, afin de poser pour l'éternité.

Mediomatrici.JPG

De gauche à droite, Artolabaros, Bellorix, Durnacos, Liscos, Glasina, Tauenolucos et les enfants, Lauenos et Lauena


La pluie incessante ne nous a pas laissés une minute de répit... Et comme l'auvent avait dû être démonté en raison de forts vents, nous nous sommes "abrités" tant bien que mal sous les branches du noyer pour déjeuner et déguster nos côtelettes...inutile de dire que ses branches ne sont pas totalement imperméables...

Mediomatrici-Gerstheim1.JPGVoilà encore de quoi remplir la boîte à souvenirs.

 

Merci à Fabien Wagner (président du Comité des Fêtes de Gerstheim), M. Bronn (propriétaire du terrain sur lequel nous avons installé le campement), Philippe Jacquin (président de l'Association Sportive de Gerstheim), Paul Foisset (président de l'Age d'Or), Rémy Klipfel (pour les photos) ainsi qu'au personnel de la Commune de Gerstheim pour leur aide dans la préparation de cette journée.

 

Mediomatrici-Gerstheim5.JPGA très bientôt pour de nouvelles aventures !!!

Repost 0
Published by Durnacos
commenter cet article
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 00:20

Fidèles à notre volonté de participer à des actions caritatives, nous avons répondu à l'appel lancé par le Comité des Fêtes de Gerstheim pour l'animation de la prochaine manifestation au profit de l'ADOT (Association de Don d'Organes et de Tissus Humains), le lundi 20 mai.

 

Cette manifestation se déclinera sous la forme d'une marche de soutien dont les bénéfices seront reversés à l'ADOT.

Marche-Soutien-ADOT.jpg

La formule comprend, pour 1 tarif de 12 euros (pour adulte) ou 8 euros (pour les moins de 10 ans), 1 marche + 1 repas complet et des animations (danse, musique, campement gaulois... et jeux pour enfants).


Notre campement Mediomatrici sera situé à un emplacement commun aux 2 circuits de marche, un peu à l'extérieur du village, dans une belle prairie à l'ombre de noyers et autres arbres fruitiers.

 

Si l'aventure vous tente, alors il vous sera possible de vous inscrire en utilisant notre bulletin, ci-dessous.

Marche-Soutien-ADOT-Mediomatrici.jpg

 

Venez nous rendre visite à notre campement pour y rencontrer Artolabaros, Bellorix, Durnacos, Glasina, Lauena, Lauenos et Londolucos mais aussi David et Joffrey !!!

 

A très bientôt, donc.

 

DNA-STRASBOURG-ERSTEIN-MEDIOMATRICI.jpg

Repost 0
Published by Durnacos
commenter cet article
4 avril 2013 4 04 /04 /avril /2013 00:03

Glasina est notre spécialiste du tissage et de la teinture végétale. Pour parfaire ses connaissances théoriques dans ces deux domaines, Glasina a participé, en 2012, à un congrés autrichien consacré aux tissus hallstattiens :

http://annajuan.ch/review-2nd-international-symposium-on-hallstatt-textiles/

 

Et, tandis que nous, guerriers Mediomatrici, nous apprêtons à sortir les armes pour rompre la longue trêve hivernale, Glasina déclare "qu'elle voit rouge".

 

Vous l'aurez compris, Glasina voit rouge au sens figuré ! Mais il y a de quoi, son rouge nous en met plein les yeux !!!


Glasina-teinture-Mediomatrici.JPG

Les dégradés de couleur, pour une même teinte, dépendent de la durée du bain et de la concentration d'agent colorant utilisé, ici la garance

 

Ces très belles nuances de rouge ont été obtenues avec des bains de garance. Félicitations à Glasina qui n'a pas fini de nous emerveiller avec ces couleurs de rêve !

 

Est-il nécessaire de rappeler que le rouge était la couleur préférée des enfants et des guerriers gaulois ?

 

Pline l'Ancien, Histoire naturelle, IV : « Nous savons que les plantes fournissent aux Celtes d'admirables couleurs pour la teinture des étoffes. Les Gaulois transalpins reproduisent avec des herbes la pourpre tyrienne, la conchylienne et toutes les autres nuances. Ils les récoltent sans bouger et sur terre ferme comme les ceréales. Mais ils les accusent de déteindre à l'usage, sans quoi le luxe pourrait se pourvoir avec plus de magnificence ».


Martial, Epigrammes, XIV, 129 : « Rome préfère le drap brun, la Gaule le drap roux ; cette dernière couleur plaît aux enfants et aux soldats ».

 

A bientôt, donc, avec plein de nouvelles couleurs !

 

Repost 0
Published by Durnacos
commenter cet article
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 00:08

Belle fête que celle de Nagold, en juillet 2012, dans les magnifiques jardins de la ville.

 

Nous avons pu y faire la rencontre de Sebastien von Nagaroon et sa famille.

SDC10348.JPG

Sebastian Von Nagaroon, forgeron

 

Chacun de nous a pu s'exercer à son artisanat...

SDC10342.JPG

Bellorix, fondeur d'étain

 

SDC10337.JPGCrixsos travaillant le cuir

 

SDC10362Cunobelenos sculpte une pièce de bois


SDC10341.JPG

Londolucos, notre mailleur


DurnacosAmphore.JPG

et Durnacos, en bonne compagnie (qui a dit que les Gaulois aimaient le vin...)


sans oublier la guerre !

SDC10379.JPG

Prêt pour le combat

 

Et, le soir venant, c'est autour du feu que nous avons eu la joie de partager notre repas avec la famille de Sebastian et les amis d'Abnoba.

Le-soirVenu.JPG

 

C'est avec un grand plaisir que nous retournerons à Nagold !!!

 

SDC10364.JPG

De gauche à droite, Londolucos, Cunobelenos, Durnacos, Crixsos et Bellorix

Repost 0
Published by Durnacos
commenter cet article
9 mars 2013 6 09 /03 /mars /2013 00:44

Bellorix est un redoutable guerrier, nul ne pourra le contester. Il est aussi l'ambactos de Durnacos. Mais Bellorix a plusieurs cordes à son arc.

 

En effet, Bellorix est fondeur d'étain chez les Mediomatrici. Et de ses mains sortent d'étonnantes et ravissantes petites sculptures ou médailles moulées.

 

La dernière création, en date, de Bello n'est autre que la reproduction de la monnaie pictonne (un denier) à la légende Virotalos, celle-là même qui nous sert de logo pour l'association et que vous pouvez voir à droite de cette page.

 

Mais mieux que des mots, la preuve en photo :

SDC11668.JPG

La médaille obtenue par sculpture d'un moule dans lequel est versé l'étain en fusion

 

Vous pourrez admirer l'artiste au travail lors de nos interventions dans les manifestations 2013 que nous ne tarderons pas à vous présenter. Vous pourrez aussi admirer cette très belle réalisation de Bello.

 


 


Repost 0
Published by Durnacos
commenter cet article
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 23:40

Les fouilles de l'oppidum du fossé des Pandours, près de Saverne (Bas-Rhin), sous la direction, notamment, du Pr Stéphan Fichtl, ont permis de livrer un intéresssant mobilier en bois de la Tène.

 

L'oppidum du fossé des Pandours est, rappellons-le, la capitale du peuple Mediomatrici à la Tène finale. Avec ses 170 hectares, cet oppidum constituait, en effet, une véritable ville gauloise.

OppidumMediomatriciFosseDesPandoursFichtl.jpg

L'oppidum vu de l'Est (source : http://www.oppida.org)

 

Des parements de pierre du rempart renforçaient le murus gallicus.

ParementRempartOppidumMediomatriciFosseDesPandours.jpg

Le parement (externe) de pierre du rempart (source : http://www.oppida.org)

 

Sur le site, plusieurs puits ont été fouillés. C'est dans le puits n°1 qu'ont été retrouvés un gobelet en bois ainsi qu'un pied de meuble en bois tourné.

PuitsN-1MediomatriciFosseDesPandoursFichtl.jpg

Le puits n°1 comblé avec des fragments d'amphores et meules (source : http://www.oppida.org)

 

Le gobelet porte encore la trace de peintures antiques.

GobeletMediomatriciFosseDesSPandoursFichtl.jpg

Le gobelet de bois de l'oppidum du Fossé des Pandours (source : http://www.oppida.org)

 

Le pied de bois tourné aurait pu appartenir à une table basse. Un tel objet atteste l'existence de tour à bois à l'époque celtique en plein territoire Mediomatrici. Ce mobilier particulier était utilisé lors des banquets, notamment. 

PiedBoisMediomatriciFosseDesPandoursFichtl.jpgLe pied de meuble en bois tourné (source : http://www.oppida.org)

 

Une citation antique célèbre à ce propos est la suivante :

Posidonios d'Apamée, Histoires, Livre XXIII "Voici les repas des Celtes : on étend du foin, et l'on sert sur des tables de bois peu élevées au-dessus du sol. Pour nourriture, des pains en petit nombre et beaucoup de viandes [cuites] dans l'eau y sont rôties sur des charbons ou à la broche. Ces mets, on les porte à la bouche proprement, mais à la manière des lions, en prenant à deux mains des membres entiers et en mordant à même. Si un morceau est difficile à déchirer ainsi, on en enlève des tranches avec un couteau-poignard placé dans une gaine spéciale adhérente au fourreau [de l'épée]. On mange aussi du poisson chez les riverains des fleuves et des deux mers, intérieure et extérieure, et ce poisson est grillé avec sel, poivre et cumin. On met aussi du cumin dans la boisson. L'huile n'est pas en usage ; elle est rare, et, faute d'habitude, on la trouve désagréable. Quand les convives sont nombreux, ils s'asseyent en cercle, et la place du milieu est du plus grand personnage, qui est comme le coryphée du chœur : c'est celui qui se distingue entre tous par son habileté à la guerre, par sa naissance ou par ses richesses. Près de lui s'assied celui qui reçoit, et, successivement de chaque côté, tous les autres, selon leur rang plus ou moins élevé. Les servants d'armes, — ceux qui portent les boucliers, — se tiennent derrière, et en face les doryphores ou porte-lance, assis en cercle comme les maîtres, mangent en même temps : Ceux qui servent font circuler la boisson dans des vases qui ressemblent à nos ambiques et sont de terre ou d'argent : les plats sur lesquels se placent les mets sont du même genre ; quelques-uns en ont en cuivre ; chez d'autres, ce sont des corbeilles en bois ou en osier tressé. Ce qu'on boit chez les riches, c'est du vin apporté d'Italie ou du pays des Massaliètes, et on le boit pur ; quelquefois pourtant on y mêle un peu d'eau ; chez ceux qui sont un peu moins à l'aise, c'est de la bière de froment préparée avec du miel ; chez le peuple, c'est de la bière toute simple ; on l'appelle corma. Ils avalent petit à petit, à la même coupe, et pas plus d'un cyathe  ; mais ils y reviennent souvent. L'esclave fait circuler de droite à gauche : c'est ainsi que se fait le service, et pour adorer les dieux on se tourne aussi à droite." 

 


Repost 0
Published by Durnacos
commenter cet article
15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 00:29

La Genête constitue, pour notre troupe, une seconde terre d'accueil ! Et c'est avec un plaisir non dissimulé que nous avons retrouvé ce magnifique petit village de Bourgogne, le sympathique organisateur de la fête gauloise, Laurent, et toute la municipalité du village.

SDC10253.JPG

Lors ce cette édition 2012, nous avons eu le privilège d'entrer en contact avec des loups, ceux de l'élevage "Les loups du Castel".

L'émotion était grande quand nous avons pu entrer dans l'enclos de présentaion des loups, nous approcher d'eux et les caresser.

Divers-0046.JPG

Cunobelenos et Durnacos sont présentés à la louve Anouchka

Mais qu'on ne s'y trompe pas, bien qu'habitués à l'Homme, les loups restent des animaux à l'instinct sauvage. C'est donc avec une très grande humilité que nous avons approché les animaux.

Divers-0048-copie-1.JPGAnouchka se renseigne sur la nature (et l'odeur) de ces étranges gaulois...

Divers-0060.JPG

Quand nos yeux ont pu croiser ceux d'Anouchka, la louve canadienne, l'émotion est montée à son comble. De grands moments qui nous laisseront des souvenirs impérissables !

Divers-0068.JPGDurnacos croise son regard avec celui de la louve Anouchka 

 

Cette édition a aussi été l'occasion pour nous d'animer la maison gauloise du site, cette magnifique bâtisse de torchis et de chaume qui ne demanderait qu'à être vraiment habitée. Pour lui redonner vie, pour un jour, nous l'avons donc meublé à la gauloise : étagère, litière avec peau, foyer, coffre de bois, vaisselle, outils et armes ont ainsi été soigneusement placés dans l'habitat. Les quelques 3 000 visiteurs ont formé, tout au long de la journée, un cordon sans fin pour la visite de l'intérieur de la maison qu'Anandogna, aidée de Lauenos et Lauena, a bien voulu commenter.

Divers-9917-copie-1.JPGAnandogna, Lauena, Lauenos et Durnacos réunis dans la maison gauloise

 

Les combats n'ont pas été oubliés. Après l'entraînement aux armes dispensé par Cunobelenos à Lauenos, ce sont les affrontements entre Cunobelenos et Durnacos qui ont été présentés au public enthousiaste et nombreux.   

SDC10286.JPG

Cunobelenos entraîne Lauenos

Divers-0097.JPG

Divers-0100.JPG

Divers-0104.JPG

Divers-0108.JPG

Divers-0122.JPG

Divers-0126.JPG

Divers-0129.JPG

Les combats entre Durnacos et Cunobelenos

 

Nous attendons avec impatience la prochaine fête gauloise de la Genête.

 

Merci à Lauent pour son acueil et à Jean-Claude pour les très belles photos !

SDC10230.JPG

Repost 0
Published by Durnacos
commenter cet article

Présentation

  • : Les Mediomatrici
  • Les Mediomatrici
  • : Troupe de reconstitution historique d'époque gauloise (fin de l'indépendance celtique continentale, la Tène finale), artisanat, armement et démonstration de combats. Troupe gauloise.
  • Contact

Comment nous contacter

par e-mail : durnacos.nertomari67@orange.fr

au téléphone : 06 34 71 10 39

Recherche

Les Mediomatrici

  MEDIO006

photo Journal l'Alsace


Nos prestations & publications

Nos prestations, lors de manifestations historiques, fêtes, expositions :

- Artisanats gaulois

- Techniques de combat à la gauloise

- Présentation de l'armement de la Tène finale

- Expérimentation archéologique

 

Nos publications:

- les casques celtiques de type Novo mesto :

http://www.histoire-antique.fr/numero-56/puissante-cite-sparte/reconstitution-historique.29577.php#article_29577


- la moissonneuse gauloise :

http://www.histoire-antique.fr/numero-61/reims-capitale-merovingienne/moissonneuse-gauloise.31479.php#article_31479

 

Logo Medio

Sileas